Eyes-Road - Another vision of EDI > All Blog > Actualités > Appareils auditifs en magasin : on y va ?

Appareils auditifs en magasin : on y va ?

Le 10 mars, c’était la 19ème journée nationale de l’audition. L’occasion idéale pour se poser la question d’étendre l’offre de sa boutique d’optique aux appareils auditifs ou non !

Les appareils auditifs sont longtemps restés au sein d’enseignes dédiées à l’audition mais depuis quelques années ce marché porteur a fait son apparition dans bon nombre de boutiques d’optique. Marché porteur qui au vu de la démographie actuelle va sûrement le rester assez longtemps !

Élargir son offre au sein de son enseigne

Certains ont fait ce choix depuis longtemps : c’est le cas d’Optical Center qui propose des appareils auditifs depuis 1997. Aujourd’hui, cette double compétence est valorisée et reconnue, et opticiens et audioprothésistes travaillent ensemble dans une même boutique.
Ce positionnement permet notamment de proposer aux clients des offres combinées, audio et optique.

Audio 2000 propose lui aussi une offre mixte, avec des appareils auditifs intégrés dans les branches de lunettes.

appareils_auditifs

S’ouvrir au marché de l’audition sans le mêler à l’optique

C’est le cas d’Alain Afflelou qui, en s’ouvrant au marché de l’audition en 2011, a lancé une nouvelle marque « Alain Afflelou accousticien » et ouvre de nouveaux centres dédiés à l’audition, hors de ces boutiques d’optique. On en recensait une centaine en 2014.
Ce cap franchi plus récemment s’est fait avec l’ajout d’une guerre des prix au passage, avec la transposition de sa fameuse formule Tchin-tchin aux appareils auditifs !

appareils_auditifs_2

D’autres ont décidé de faire les deux, comme Krys qui a lancé Krys Audition en 2014. L’enseigne propose à la fois des centres dédiés à l’audioprothèse mais aussi des corners pour les appareils auditifs dans les boutiques d’optiques.

Même si les cas présentés dans l’article illustrent l’ouverture d’offre aux appareils auditifs par des grandes marques de l’optique, cet enrichissement de l’offre ne leur est pas réservé. Un tel marché, très porteur, peut être abordé par tous, petits et indépendants inclus.
Il suffit ici, comme pour l’optique, de privilégier la qualité !