Eyes-Road - Another vision of EDI > All Blog > Actualités Optiques > Regroupements des acteurs de l’optique : quels avantages ?

Regroupements des acteurs de l’optique : quels avantages ?

Le secteur de l’optique connaît une période de concentration : de plus en plus d’acteurs se regroupent entre eux. Rachat ou fusion, même les plus grands groupes comme Essilor, Luxottica, ou Alain Afflelou s’y mettent. On vous explique tout ! 

 

Les regroupements les plus marquants

On l’a appris cette année, deux des plus gros industriels de l’optique ont annoncé leur fusion. Luxottica, le numéro 1 de la fabrication et de la distribution de montures s’est en effet associé avec les verres Essilor. Si la nouvelle a fait couler beaucoup d’encre parmi les professionnels du secteur, ce n’est pourtant pas la première fois que deux grands acteurs de l’optique se regroupent. En 2016, Luxottica avait, d’ailleurs, déjà annoncé son rachat de la plus ancienne chaîne italienne de fabricants Salmoiraghi & Vigano. Une enseigne qui possède 400 magasins en Italie, dont 63 en franchise et qui propose une offre très qualitative, proche de celle des opticiens traditionnels.

regroupements-optique

Cette année a aussi été celle du rachat de la chaîne d’optique low-cost Tesco Opticians par GrandVision, via son unité britannique, Vision Express. Grâce à ce rachat, l’industriel bénéficie désormais d’une excellente couverture au Royaume-Uni, avec plus de 600 magasins.

Le retail optique outre-Atlantique aussi

regroupement optique

De l’autre côté de l’océan, le regroupement des acteurs de l’optique est également d’actualité. On peut notamment citer le cas de New Look, société basée à Montréal, qui a annoncé récemment le rachat de l’opticien Iris. Celui-ci avait été fondé par le docteur Francis Jean, associé à un groupement d’optométristes. Le réseau Iris, acteur de premier plan dans les soins optiques au Canada, possède plus de 150 magasins. Pour New Look, c’est une très bonne opération financière et le groupe a, depuis, enregistré de très bons résultats à la bourse de Toronto. Quant à la société Iris, elle est devenue une firme autonome à l’intérieur du groupe Vision New Look.

Optique : pourquoi se regrouper ?

regroupement optique

Ce type de regroupement, qu’il s’effectue par fusion ou rachat, comporte de nombreux avantages pour les industriels de l’optique :

  • S’étendre et augmenter sa couverture mondiale : racheter une enseigne qui possède plusieurs boutiques, peut vous permettre de couvrir plus de territoires. C’est même l’une des raisons principales du rachat de Salmoiraghi & Vigano par Luxottica.
  • Attirer une nouvelle clientèle : toucher la clientèle – immense – des magasins Tesco au Royaume-Uni était l’un des objectifs de GrandVision, en rachetant Tesco Opticians.
  • Étendre sa gamme : Alain Afflelou, en achetant Optical discount en 2005, a mis un pied dans le secteur de l’optique low-cost.

 

Et vous, que pensez-vous de la croissance de ce phénomène dans le secteur de l’optique ?